Publié le 13 Juin 2014

A chacun sa Coupe du Monde !

Pendant qu’on occupe les peuples à voir s’agiter entre eux des professionnels du ballon rond à coup de milliards, d’autres professionnels de la politique et du religieux s’amusent avec la terre comme avec un ballon. Je pense, bien entendu, à l’image caricaturale qu’en avait donné Chaplin montrant Hitler jouant avec la mappemonde… mais les dictateurs aujourd’hui sont les mêmes. Le plus pernicieux de cette vaste comédie est que la partie s’articule sous couvert de tolérances, d’amour entre les nations et valses diplomatiques, mais tout cela n’est qu’une farce et cache par-dessous des enjeux, dont hélas à terme les générations à venir feront les frais. Je retiens pour ma part cette farce récente du pape François, de Mahmoud Abbas et de Shimon Perez, jouant de l’avenir des territoires occupés en Palestine comme sur un terrain de foot, dans les jardins du Vatican. On pourrait y croire tant le scénario parait émouvant. C’est la "olée" des grands arbitres et des balles implacables. Que peuvent bien valoir ces embrassades, ces passes, ces revers, ces penalties lorsque le lendemain l’on apprend que Shimon Perez quitte le terrain de jeu et se fait remplacer par l’aile la plus dure du camp d’Israël ? … et que le voyage du pape à Jérusalem n’a pas pour autant signé l’arrêt du mur !

Alors… que le spectacle continue ! A qui la Coupe de l’hypocrisie ?

Voir les commentaires

Rédigé par DUVERT

Repost0

Publié le 30 Mai 2014

J'entends dire par Monsieur Soulages que le noir est lumière ! C'est une aberration ! Toutes couleurs réfléchissent plus ou moins la lumière, mais jamais le noir pour le noir n'a réfléchit la lumière. Preuve en est : mettez une couleur noire dans le noir et vous ne verrez que du noir. Alors qu'une toile blanche dans le noir sera par elle-même source de lumière. Rien de plus normal que les noirs de Soulages réfléchissent la lumière devant les projecteurs ! Il en est de même pour toutes les autres couleurs, même si on accorde volontiers que le noir va accentuer davantage le contraste, comme il en est de l'ombre et la lumière. Mais ce n'est pas pour autant que le noir soit lumière. C'est tout le contraire. Plus forte sera la lumière, plus forte sera l'ombre. La brillance des noirs de Soulages ne seraient rien s'ils ne puisaient pas leurs variantes dans la lumière du jour. Vous me direz que paradoxalement, le prince des ténèbres qu'on appelle Lucifer, signifie la lumière ! Comme quoi notre dictateur du noir aura bien besoin des projecteurs pour exister ! Preuve est faite à Rodez ... devenue en un tour de main, la capitale des ténèbres !

Ombre et lumière - Huile sur toile - 65 x 50 cm - Bernard DUVERT

Ombre et lumière - Huile sur toile - 65 x 50 cm - Bernard DUVERT

Voir les commentaires

Rédigé par DUVERT

Repost0

Publié le 12 Juin 2013

En février dernier, j’ai fait l’objet de deux interview pour le Huffington Post et une pour France 24 (articles ci-dessous), à propos du « Mariage pour tous ». J’ai eu donc à cette occasion la possibilité d’exprimer mon point de vue qui a fait réagir pas mal de monde.

Aujourd’hui la Loi est passée. Qu’ajouterais-je donc à mes perplexités d’antan ?

Je l’avais dit à l’époque… l’homosexualité est une grâce particulière. Je me réfèrerais à l’Evangile de Matthieu, Ch. XIX, v. 11. Ce qui est écrit au sujet des eunuques peut se lire en filigrane quant aux homosexuels. « Comprenne qui pourra » conclut l’évangéliste. Ce qui veut dire, en clair qu’il n’eût pas fallu toucher à cet équilibre qui distingue bien le monde hétérosexuel du monde homosexuel. Ce dernier se différencie du fait qu’il échappe par sa liberté aux lois du mariage tant civil que religieux. Etre contre le « Mariage pour tous » ne s’oppose pas à la Loi en tant que telle puisqu’elle est promulguée, mais garantit plutôt une liberté de conscience ainsi qu’une représentation de tous ceux pour lesquels leur homosexualité les dégage d’avoir des enfants et les libère de tout autre contrat moral.

Je laisse à votre réflexion le mot de Gide : « L’homosexualité est indispensable à l’établissement de toute société bien équilibrée. » Phrase ô combien perspicace si l’on veut bien entendre que l’hétérosexualité doit garder sa signification qui lui est propre afin de protéger l’homosexualité de la sienne. A cet égard, il eût été préférable de ne pas s’attribuer le mot de « Mariage » qui tend à les confondre.

C’est aussi cela que d’être libre !

Bernard Duvert (Père Marie Bernard)

http://www.huffingtonpost.fr/2013/02/02/mariage-pour-tous--un-pretre-catholique-catholiques-religion-chretiens_n_2604219.html

http://www.france24.com/fr/20130205-pretre-homosexuel-bernard-duvert-croisade-contre-le-mariage-tous

http://www.huffingtonpost.fr/2013/03/13/pape-francois-les-attentes-catholiques-progressistes-france-sur-la-sexualite-famille-et-reforme-eglise-francais_n_2870514.html

Voir les commentaires

Rédigé par DUVERT

Repost0

Publié le 10 Juin 2013

Bernard Duvert expose ses « Regards de peintre » dans le hall d'honneur de l'Hôtel du Département jusqu'au 19 juillet. À l'occasion du vernissage, lundi 24 juin, l'artiste sera présent pour faire découvrir aux visiteurs les imposants tableaux et totems qui composent la collection.

Cette exposition rassemble une quarantaine d’œuvres riches en couleur et en matière. D'impressionnants triptyques, tableaux, totems et aquarelles se mêlent dans une fascinante explosion de couleurs.

« Bernard Duvert - Regards de peintre » à l'Hôtel du Département à Montauban - du 1er juin au 19 juillet 2013

Voir les commentaires

Rédigé par DUVERT

Repost0